Visite de Lecce et d’un des plus hauts campaniles d’Europe

Visite de Lecce et d’un des plus hauts campaniles d’Europe

LECCE | ITALIE.

Petite session de mathématiques :

Me voici sur la Piazza del Duomo à Lecce, devant un des plus grands campaniles d’Europe ! Sachant que je fais 1m60 (un peu moins, mais ça facilitera les calculs), à votre avis combien mesure cette tour ?

Il est idéal de commencer la visite de Lecce par sa Piazza Duomo (sauf si vous souhaitez garder le meilleur pour la fin). Servant à la défense de la ville, cette place regroupe une citadelle fortifiée, une cathédrale et son campanile, un palais épiscopal et le Palazzo del Seminario. Rien que ça. L’ensemble s’harmonise dans un style très baroque, qui symbole parfaitement Lecce et son architecture typique du 17ème siècle.

Lecce est surnommée la Florence du sud. Ce qui, quand on a déjà été à Florence, est un surnom très flatteur ! Lecce a autrefois connu des périodes très prospères, durant lesquelles les constructions se sont énormément développées. A chaque coin de ruelles, vous attendent des bâtiments aristocratiques, des ornements très travaillés, des sculptures de saints et saintes, des palais, des églises, etc, avec comme élément commun la pierre de Lecce. De quoi vous sentir comme une comtesse de l’époque l’espace d’un instant.

Une autre place qui vaut le coup d’oeil à Lecce c’est celle de Sant’Oronzo. Elle vous plongera dans le passé romain de la ville. Vous oscillerez entre les vestiges de l’Amphithéâtre qui en sa forme originelle pouvait accueillir plus de 25 000 personnes. Aujourd’hui encore, le lieu fait des émulsions nocturnes lors de ses spectacles et ses illuminations.

Vous l’aurez compris, Lecce est un véritable musée à ciel ouvert. Difficile de faire une liste exhaustive des choses à voir. Prenons par exemple les palais de la ville : celui de Duomo, de Vernazza, de Guarini, de Paisielle, de Celestini, de Marrese. Pour les églises, il y a celles de Saint Nicolas et Saint Cataldo, de San Giovanni Battista, de Santa Chiara, de San Matteo, de Sant Irene, de Carmine, de Gesu. Il y a un château, Castello di Carlo V, une porte, la Porta Rudiae, des statues, de Sant’Oronzo, Sant’Irene, San Domenico. La culture est infiniment grande. Pour vous repérer, il y a sur la place de Sant’Oronzo une office de tourisme qui distribue des cartes de la ville, où y sont annotés les points d’intérêts à ne pas manquer. Tout se trouvent à l’extérieur, alors prioriser votre visite un jour où le soleil vous accompagnera.

 

••••••••••
Pour continuer le voyage ensemble :
🗨 Facebook : @lecandyraton
💎 Instagram : https://www.instagram.com/lecandyraton/
💌 Contact : lecandyraton@gmail.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *