Alberobello et ses Trulli classées au patrimoine de l’UNESCO

Alberobello et ses Trulli classées au patrimoine de l’UNESCO

ALBEROBELLO | ITALIE. D’ordinaire, je n’aime pas faire les choses 2 fois. Je n’aime pas revoir un film dont je connais déjà l’intrigue par exemple, j’aime la découverte et les surprises. Pour les voyages c’est pareil, surtout quand on sait tout ce qu’il y a à voir dans le monde ! Petite exception faite, me voilà partie pour la 2ème fois dans la même semaine visiter Alberobello. Deux groupes différents d’amis voulaient voir le site. Je me motive. Il s’y trouve quand même le quartier des Trulli (sans S, le mot est déjà au pluriel) qui fait partie des 54 sites classés à l’UNESCO.

Les Trulli, ce sont de petites habitations faîtes de pierres sèches, dont le toit à une forme de cône très singulière. Cette méthode de construction vient de la préhistoire. Les tuiles sont décorées de symboles spirituels, somme toute assez primitifs, on dirait des dessins à la craie ! Il y a des étoiles, des ronds, des coeurs avec des flèches, etc, chaque symbole à une signification religieuse particulière, vous pourrez acheter sur place un guide qui vous les explique. En résumé, ce sont quelques traits censés apporter à la famille qui y habite protection et abondance. On fait la même chez nous ?

Pour l’anecdote culturelle, ces maisons ont fait leur apparition au XVème siècle, une date qui a toute son importance et nous raconte un lourd passé. A cette période un arrêté officiel du gouvernement de Naples obligeait les régions à payer des impôts sur les nouvelles constructions. Pour éviter de se soumettre à ces nouvelles taxes, les comtes décidèrent d’être plus malins et de contourner la loi. Ils obligèrent alors les paysans à vivre uniquement dans les Trulli, car elles étaient temporaires et par conséquent, non considérées comme des habitations classiques.

Les Trulli sont principalement regroupés à Alberobello, mais vous en trouverez sur les bords des routes de toute la vallée d’Itria. Pour en revenir à ma visite d’Alberobello :

Ma première expérience fut assez décevante. J’y suis allée en pleine journée, les ruelles étaient tellement bondées que l’idée c’était principalement d’esquiver les cornets de glaces des touristes. Ce que l’on ne voit pas sur les photos Google, c’est que la moitié des Trulli abritent des magasins poussiéreux, qui pour faire simple vendent des bibelots en plastique, des poupées et des sabres lasers. Les autres proposent de payer pour visiter les maisons. Génial.

Ma deuxième expérience, rien à voir ! J’ai adoré. J’ai (re)découvert les Trulli sous le soleil couchant, avec une lumière tamisée qui éclairait les ruelles une fois la foule partie. Une ballade calme et apaisante, accompagnée des chats des habitants, qui m’a fait voyager dans le temps.

-=> Avez-vous déjà visité 2 fois le même endroit en ayant un ressenti totalement différent ?

Si vous avez le temps, vous pouvez également visiter le Trullo Sovrano, c’est le plus grand trulli d’Alberobello. Il mesure près de 14 mètres de hauteur avec, comble du luxe, un étage et un escalier. Une sorte de duplex, quoi ! A l’intérieur, vous trouverez du mobilier d’époque. C’est un peu comme un musée, mais pour découvrir la vie des gens.

••••••••••
Pour continuer le voyage ensemble :
🗨 Facebook : @lecandyraton
💎 Instagram : https://www.instagram.com/lecandyraton/
💌 Contact : lecandyraton@gmail.com



2 thoughts on “Alberobello et ses Trulli classées au patrimoine de l’UNESCO”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *