Polignano a Mare, un air de « Volare, oh, oh… Cantare, oh, oh, oh, oh… »

Polignano a Mare, un air de « Volare, oh, oh… Cantare, oh, oh, oh, oh… »

POLIGNANO A MARE | ITALIE. Le nom de la ville est aussi mélodieux que l’ambiance qui s’en dégage.

Polignano nous a offert tous les ingrédients pour passer la journée dont nous rêvions. L’Italie regorge de centres historiques mais celui-ci est un véritable labyrinthe de petites ruelles où chaque croisement associe des maisons typiques et de belles églises anciennes.

Le plus surprenant, c’est qu’une partie de la ville est construite sur le flanc de la falaise. Les maisons sont perchées là, nonchalamment, on se demande même comment elles font pour tenir. L’avantage c’est que cela permet d’avoir des terrasses panoramiques avec des vues incroyables sur la mer Adriatique !

Il y a notamment un point de vue qui se démarque des autres, c’est d’ailleurs celui que vous verrez sur toutes les photos en tapant Lama Monachile sur Google Images. Il s’agit d’une petite plage entre les falaises, accessible très facilement par un escalier sous le pont principal de la ville. Sur toutes les photos que j’avais vu à l’avance, la plage semblait bondée de touristes. Rien de plus normal quand l’on voit le contraste entre les galets blancs et l’eau d’un vert incroyable. Mais lorsque je m’y suis rendue fin septembre, seul(e)s un ou deux courageux (courageuses!) tentaient de se baigner et l’endroit était très silencieux et apaisant.

Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi tout un monde à voir « sous la ville ». D’étonnantes grottes sont creusées dans les falaises attendent votre visite. Il y a notamment l’hôtel-Restaurant de la Grotta Palazzese qui fait beaucoup parler de lui. Les lieux sont installés dans une grotte à plus de 23 mètres de haut, donnant ainsi une vue incroyable sur l’horizon. Vous mangerez avec en arrière plan le bruit des vagues qui se fracassent contre les falaises. Malgré ses 4 étoiles les avis semblent mitigés, beaucoup parlent d’un attrape-touristes qui fait brasserie, mais comme on dit il faut toujours se faire son propre avis.

Domenico Modugno, vous connaissez ? Ce chanteur à fait connaître Polignano à travers le monde avec sa chanson « Volare, oh, oh… Cantare, oh, oh, oh, oh… Nel blu dipinto di blu… felice di stare lassù… ». Maintenant que vous connaissez l’anecdote, vous aurez à coup sur l’air en tête pendant que vous visiterez la ville, merci qui ?

»-> Connaissez-vous d’autres villes connues pour leurs chansons ? Des lieux où des personnalités connues ont séjourné ?

 

••••••••••
Pour continuer le voyage ensemble :
🗨 Facebook : @lecandyraton
💎 Instagram : https://www.instagram.com/lecandyraton/
💌 Contact : lecandyraton@gmail.com



2 thoughts on “Polignano a Mare, un air de « Volare, oh, oh… Cantare, oh, oh, oh, oh… »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *