Randonnée du Chemin des Crêtes – Le golfe d’Ajaccio et les îles Sanguinaires

Randonnée du Chemin des Crêtes – Le golfe d’Ajaccio et les îles Sanguinaires

Les îles Sanguinaires est un site incontournable de la région d’Ajaccio en Corse. C’est un archipel de 4 îles qui s’élève jusqu’à la presqu’île de la Parata. On entend diverses explications sur l’origine du nom Sanguinaire. Alors que certains disent qu’il provient de la couleur rouge magmatique qui se reflète sur les roches lors du lever et du coucher du soleil, d’autres l’expliquent par le fait que ce lieu était une étape vers la ville de Sagone.

Ces îles sont classées et protégées car elles abritent de nombreuses espèces d’oiseaux marins et une flore exceptionnelle. On peut y apercevoir des cormorans et des goélands en fonction des saisons et des migrations. Il y a sur le site des jumelles gratuites qui permettent d’avoir l’oeil plus attentif.

En arrivant sur la presqu’île, vous apercevrez au loin la tour génoise de la Parata. Elle mesure environ quinze mètres de haut et à l’époque pouvait abriter jusqu’à six hommes qui se relayaient jour et nuit pour faire le guet. Il est possible de monter jusqu’au pied de la tour, mais pas d’y entrer car elle appartient toujours à l’armée. On trouve de nombreuses tours de ce type en Corse, avec toutes un but commun, celui de protéger la République de Gênes des invasions.

Une fois sur le site, comptez environ une trentaine de minutes pour faire le tour des chemins proposés. Il y a 3 accès balisés que vous pourrez emprunter à votre guise. Vous apercevrez les îles Sanguinaires au loin, mais pour y accéder prendre le bateau est nécessaire. Parmi les îles, portez une attention particulière sur la plus grande, nommée Mezzu Mare, qui était habitée par des pêcheurs nord-africains, qui s’y installaient avant d’obtenir l’autorisation d’entrer en Corse. Cette île abrite un phare aux allures médiévales, qui a été construit en 1838 et automatisé en 1980. Depuis cette période, les îles ne sont plus habitées. Ce phare à inspiré Alphonse Daudet, un grand habitué des lieux, qui a écrit : « C’était dans cette île enchantée qu’avant d’avoir un moulin j’allais m’enfermer quelquefois, lorsque j’avais besoin de grand air et de solitude ».


Visite à pied 

Pour venir jusqu’à la presqu’île de Parata, nous avons emprunté le Chemin des Crêtes depuis Ajaccio. Cette randonnée d’environ 10 km est accessible à tous. Elle dure environ 4h allée, nous avons fait le retour en transport via le bus n°5 qui longe la côte pour revenir en ville. Le départ de la randonnée se fait au Bois des Anglais, rue Nicolas Pietri, juste derrière l’arrêt de bus Bois des Anglais (bus n°7).  Il y a un parking avec possibilité de garer sa voiture gratuitement.

La randonnée commence avec une montée en lacet qui permet d’arriver directement dans le maquis corse. Cette prise de hauteur dure une trentaine de minutes et permet de marcher à 550 mètres de haut sur l’ensemble de la randonnée, en surplombant les toits colorés de la ville, les plages et le cimetière marin de Sanguinaires. L’ensemble du chemin est balisé et offre plusieurs points de vue avec des informations historiques.

Visite en bâteau

Il est également possible d’accéder aux îles Sanguinaires par voie maritime, depuis Ajaccio ou Porticcio. La visite en bateau permet de profiter de cette eau d’un bleu profond et d’une vue extérieure sur les reliefs des falaises. Comptez environ 2h30 pour la visite, avec une escale pour se promener sur d’île de Mezzu Mare (accessible seulement par la mer). Cela coûte 27€ pour les adultes et 15€ pour les enfants, mais si vous souhaitez faire les choses en grand, il existe également des visites avec dégustation de vins et de produits du terroir.

Visite en plongée

Pour les plus aventureux et amateurs de sensation, approchez les lieux sous l’eau grâce aux clubs de plongée locaux. Ils proposent plusieurs sorties par jour (matin et après-midi). Les sorties se font en petits groupes, avec formule snorkeling ou baptêmes de plongée.


On se quitte sur un extrait d’Alphonse Daudet décrivant les îles Sanguinaires…

« Le soleil, déjà très bas, descendait vers l’eau de plus en plus vite, entraînant tout l’horizon après lui. Le vent fraîchissait, l’île devenait violette. Dans le ciel, près de moi, un gros oiseau passait lourdement : c’était l’aigle de la tour génoise qui rentrait… Peu à peu la brume de mer montait. Bientôt on ne voyait plus que l’ourlet blanc de l’écume autour de l’île… Tout à coup, au-dessus de ma tête, jaillissait un grand flot de lumière douce. Le phare était allumé. Laissant tout l’île dans l’ombre, le clair rayon allait tomber au large sur la mer…»

Alphonse Daudet – Lettres de mon moulin, 1869.

 

••••••••••
Pour continuer le voyage ensemble :
🗨 Facebook : @lecandyraton
💎 Instagram : https://www.instagram.com/lecandyraton/
💌 Contact : lecandyraton@gmail.com



4 thoughts on “Randonnée du Chemin des Crêtes – Le golfe d’Ajaccio et les îles Sanguinaires”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *