La poutine, c’est in. Et c’est maintenant à Paris !

La poutine, c’est in. Et c’est maintenant à Paris !

Après avoir passé 3 ans au Québec en échange universitaire, comprendre : à vivre ma vie d’étudiante qui mangeait quand bon lui chantait, je suis devenue accro à la poutine. J’aurais pu me goinfrer de cakes à la carotte, de tourtières ou de pâtés chinois, mais c’était franchement moins marrant. La poutine c’est tout un art ! Ca se trouve partout et ça se mange à n’importe quelle heure de la journée.

Mais attention, il y a différents types de poutines. Par exemple, celles des fasts-food québécois Belle Province, ne seront pas du même niveau que celles de la Banquise de Montréal, un restaurant très prisé et spécialisé dans ce plat. De même, il y a la poutine « classique » et les poutines plus travaillées, dans lesquelles on ajoute des ingrédients supplémentaires. Dans tous les cas, 6h de vol pour manger, ça fait cher les frites. Alors un grand merci à La Maison de la Poutine qui vient de s’installer à Paris, quartier Montorgueuil ! Le plan idéal pour régaler vos papilles en manque d’exotisme.

Spécialisé exclusivement dans la poutine, ce restaurant nous fait découvrir les saveurs québécoises traditionnelles. Le plat est constitué de frites faites maison chaque matin, de fromage en grains de Savoie et d’une sauce brune dont la recette reste secrète. En résumé : les frites sont ramollies par la sauce et le fromage se mastique comme un chewing-gum. Rien de mieux pour se remplir le ventre et se réchauffer en hiver.

Petite touche supplémentaire à la française qui n’est pas dans la recette originelle, la Maison de la Poutine ajoute des herbes aromatiques dans ses poutines. Vous trouverez aussi de l’effiloché de porc ou de la joue de bœuf si vous souhaitez manger un plat plus haut de gamme. Sachez qu’en fonction des saisons, les ingrédients du menu se renouvellent ce qui assure d’avoir constamment des produits frais. 

Aimer la poutine, c’est un long processus mental. Au début, ça semble un peu ragoûtant. Puis on y prend goût. On finit par l’associer aux fins des soirées arrosées et aux débriefings entre copines. Un peu comme le café ou les sushis, l’accommodation est la clé de l’addiction. Pour les moins aventureux qui souhaitent tout de même accompagner leurs proches dans cette expérience québécoise, la Maison de la Poutine propose aussi des salades (et des plats végétariens).

A la Maison de la Poutine, on retrouve aussi des desserts d’outre-mer. Le choix ne sera pas facile entre des donuts au sirop d’érable et des verrines au cheesecake à la crème spéculos ou aux fruits frais. Côté boisson, c’est la bière bio au sirop d’érable qui remporte le prix du plus insolite.

Au Québec, les poutines, c’est à tous les coins de rues. Alors c’est vrai que niveau prix c’est très accessible. Ici c’est plus chers, mais en y pensant ça se justifie par la rareté des produits en Europe. La Maison de la Poutine propose des formules avec des poutines entre 9 et 13 euros. Comptez 5 euros de plus pour inclure la boisson et le dessert. Sachant que même pour les gros estomacs, les portions sont plus que suffisantes.

Le restaurant compte une vingtaine de places assises. Cet élément est très important (pour le moment), car la Maison de la Poutine est victime de son succès. Nous avons attendons une 40ène de minutes dans le froid, en plein hiver, heureusement le patron venait régulièrement nous voir pour nous tenir au courant de l’avancée et nous motiver ! A savoir, si vous n’avez pas le courage d’attendre, il est possible d’emporter votre commande. Et vous passerez devant tout le monde, comme un petit cadeau de la vie.

Une fois à l’intérieur vous serez directement plongés dans l’ambiance grâce à l’accent québécois de la caissière. La décoration sur les tons bleu et jaune, aux formes géométriques, est très design et épurée. Si vous voyez un logo orné de bois de rennes, il n’y a pas de doute, vous êtes au bon endroit !

 


Informations générales :

Adresse : La Maison de la Poutine, 11 Rue Mandar, 75002 Paris.

Horaires d’ouvertures : du mardi au samedi en continu de 11h30 à 22h30.

Site officiel

Page Facebook

 

Et vous, avez-vous déjà mangé une poutine ? Voyagé dans un pays dont les spécialités culinaires vous manquent aujourd’hui ? Personnellement quand je suis à l’étranger, j’ai tendance à m’arrêter dans tous les bouis-bouis locaux, que ce soit pour manger du sucré ou du salé. Ce serait un plaisir d’entendre vos expériences, que ce soit dans le cadre de voyages personnelles, d’affaires ou d’échanges universitaires. Et de partager vos recettes ou photos si vous en avez !

••••••••••
Pour continuer le voyage ensemble :
🗨 Facebook : @lecandyraton
💎 Instagram : https://www.instagram.com/lecandyraton/
💌 Contact : lecandyraton@gmail.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *