Vestmann : l’île de Heimaey agrandie de 20 % suite à une éruption volcanique

Vestmann : l’île de Heimaey agrandie de 20 % suite à une éruption volcanique

Partir à la découvertes des Iles Vestmann est un incontournable si vous voyagez dans le sud de l’Islande. C’est un conglomérat de plus d’une dizaines d’îles, mais Heimaey reste la plus accessible et la seule de l’archipel à être habitée. Elle est encore préservée des afflux touristiques et garde un côté sauvage et authentique. Heimaey est réputée pour faire des ballades sur ses terres volcaniques… Ecoutez son histoire, elle est spectaculaire…

L’ile est encore en plein bouleversement naturel et sa structure en pleine modification. Le volcan Eldfell est entré en éruption il y a peu, en 1973, et a complètement modifié la géographie de l’île. Un tremblement de terre a créé au sol une fissure de 1800 mètres de long, de laquelle est sortie une vingtaine de jets de lave. Suite au dépôt de feu et de cendres, le territoire s’est agrandi de 20% ! Ce chiffre nous rappelle que parfois la nature reprend ses droits. En visitant l’île, vous marcherez sur les traces de l’éruption (au sens propre) aujourd’hui refroidie. L’aspect noirâtre et la composition du sol, nous font prendre conscience de l’ampleur de l’éruption. Des centaines de maisons ont été ensevelies, tandis que d’autres ont eu la chance d’échapper de justesse à la lave, on peut même voir la démarcation jusque dans leurs jardins.

Les autorisés se sont battues contre le volcan grâce à l’aide de la communauté internationale pendant plus de 5 mois. Ils ont lutté pour diminuer l’ampleur des dégâts et stopper les coulées de lave, grâce à des milliers de tonnes d’eau déversés jour et nuit par des avions autour du volcan. Les habitants de l’île ont été évacués grâce aux bateaux de pêche.

Depuis 2006, le projet Pompéi du Nord (en référence à son homologue italien) a engagé la reconstruction et l’extraction des maisons pour les rendre accessibles aux habitants et aux touristes.

Pour suivre les traces de l’éruption, montez au sommet du volcan Eldfell. Il se trouve à 220 mètres d’altitude, soit un peu moins d’une heure pour grimper au sommet. L’ascension n’est pas difficile, mais il est conseillé d’avoir des bonnes chaussures car la pente est rude et des cailloux peuvent entrainer des chutes. Le sommet est venteux, au point qu’il est même parfois difficile de tenir debout.

Une fois en haut, vous aurez une vue panoramique de l’île. C’est un très bon spot photo. On y voit des contrastes impressionnants : entre les toits colorés des maisons du centre ville, le vert de la végétation restante, les traces d’ocre rouges du volcan et le bleu turquoise de l’océan Atlantique au loin.

Ne vous éloignez pas trop car certains endroits restent encore chauds à l’écart des sentiers tracés. Des tours proposent d’y faire cuir du pain noir, ce qui lui donne un goût de pain d’épice.

Pour aller plus loin dans l’histoire de l’éruption, des panneaux autour du volcan vous explique les étapes de ce moment désormais ancré dans l’histoire de l’île (en anglais). Vous pouvez aussi faire une halte au musée Eldheimar, qui résume l’éruption via des récits photographiques et cinématographiques.

Concernant les informations pratiques, comptez seulement 45 minutes de ferry pour accoster sur l’île de Heimaey. Au départ de Landeyjahöfn, des ferries relient plusieurs fois par jour le continent aux îles Vestmann, pour 1.300 ISK (environ 10 euros) par allée et par personne. Le bateau est tout confort, avec salle de cinéma, snacks et équipements pour enfants, le trajet se fait très rapidement. Vous avez la possibilité, avec supplément, d’embarquer votre voiture à bord du ferry. Des cartes de l’île sont disponibles avec les activités touristiques. Une journée suffit pour faire le tour de Heimaey. Toutes les informations sur le ferry se trouve sur le site de Eimskip.

Finissons avec une anecdote qui parle à tous. C’est aux abords de l’île de Heimaey que fut transporté Keiko, l’orque vedette de « Sauvez Willy », de 1998 à 2003. Ces 5 années avaient pour but de le réhabituer à la vie sauvage et à lui ré-apprendre à se nourrir seul.



2 thoughts on “Vestmann : l’île de Heimaey agrandie de 20 % suite à une éruption volcanique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *